Avec Fatshi et le New Deal, recréer l’espoir de restaurer le Congo rêvé par Patrice-Emery Lumumba

Programme du Colloque de Bruxelles, le samedi 22.02.2020 ; sous le thème :
« Enjeux et défis du nouveau départ et de la consolidation du Congo »

La diaspora face à la Nouvelle Donne Congolaise : enjeux, défis, ambitions et conditions d'un nouveau départ...

Naïveté, fanatisme ou plutôt perspicacité à apercevoir avec assurance ce qui échappe à d’autres ? En effet, alors qu’à l’intérieur, tout comme hors des frontières de la république à démocratiser du Congo (RDC), acteurs, victimes et simples observateurs de la scène politique congolaise discutent vivement, parfois profondément, sur les réalités, le sens, les orientations, la portée et les chances de réussite du pouvoir, issu des compromis politiques complexes, dont Félix Tshilombo est détenteur, une frange de la diaspora congolaise a pris l’option de susciter l’espoir autour de la voie empruntée par le fils de l’opposant historique pour restaurer le pays de Patrice-Emery Lumumba. Pour s’en convaincre eux-mêmes davantage et, éventuellement, élargir la base de soutien et d’accompagnement du New Deal (nouvelle donne) ainsi amorcé, ce front a pris son courage pour  espérer éclairer la résistance et dissuader des hésitations en affrontant le grand public dans un débat contradictoire sur les questions controversées de l’heure pendantes à ce New Deal. Aussi bien essence des thèmes que profils d’orateurs ci-dessous donnent déjà l’avant-goût de l’attraction ou de l’apprêté prévisibles des échanges en perspective.

Enjeux et défis du nouveau départ et de la consolidation du Congo

COLLOQUE DE BRUXELLES, le samedi 22.02.2020

 

- 9h30-10h00 : Accueil des participants

*Hymne national

- 10h00-10h10 : Présentation de la journée et communiqués pratiques (F. ILUNGA NKONKO)

Modération de la journée : Pat PATOMA (Prend le relais)

- 10h10-10h20 : Mot de bienvenue (Pdte de la CCE Mme Tshimini Mbuyi Séverine)

I.Le Congo face aux défis juridiques et politiques.

10h20-10h50 :

1. La constitution congolaise : Défis, limites et prérogatives des animateurs des institutions.

Professeur André MBATA BETU KU MESU MANGU (Kinshasa)

Constitutionaliste et professeur de droit public à l’université de Kinshasa. Député national, il est très engagé dans le combat pour le respect des prescrits intangibles de la constitution congolaise.

10h50-11h10 :

2. Les conditions de possibilité d’une réappropriation du destin national.

Abbé Jean-Pierre Mbelu (Belgique)

Prêtre en ministère au Royaume de Belgique. Philosophe de formation, il est analyste politique. Il suit avec une attention particulière la politique du Congo.

11h10-12h30 : Débat

12h40-1345 : Pause-café-repas

II. Regard sur les priorités économiques et sociales

14h00-14h20 :

1. Les jalons essentiels de l’économie d’un pays qui se recherche

Albert MALEKERA (CCE Belgique)

Office Manager Guy Carpenter & Compagnies Sa Administrateur de l’asbl Bron vzw, il est le 2ème vice-président de la CCE.

14h20-14h40 :

2. De l’impératif de justice : l’irréversibilité de la lutte contre la corruption, les abus des biens sociaux et les détournements comme gage du salut publique.

Georges KAPIAMBA (Kinshasa)

Avocat et défenseur des droits de l’homme. Il est le président de ACAJ (Association Congolaise pour l’Accès à la Justice ). On lui doit un travail très courageux dans la

 

 

 

dénonciation et la mise en accusation des personnes soupçonnées d’abus de biens sociaux et de détournements des deniers publics.

14h20-16h00 : Débat

III. Du défi de l’intégrité territoriale aux enjeux d’une cohabitation pacifique.

16h00-16h20 :

1. Place et rôle de la diaspora congolaise face aux enjeux de l’heure.

Ferdinand ILUNGA NKONKO (CCE Suisse)

Philosophe de formation, spécialiste de la théologie politique anthropologique. Doctorant en science des religions à l’université de Fribourg en Suisse. Il est analyste politique, et grand scrutateur de l’actualité socio-politique du Congo. Il est le 1er vice-président de la CCE.

16h20-17h40:

2. Des enjeux de la nationalité congolaise : Comment démêler vérités historico-juridiques des fantasmes politiques ?

Professeur Jacques MUSHAGASHA(CCE États Unis d’Amérique)

Ancien professeur au Congo et au Burundi, il a travaillé comme interprète des Nations Unies en Zambie. Il vit aux état Unis où il est le fondateur et le président de l'Alliance pour la bonne gouvernance et la paix en Afrique.

16h40-17h00 :

3. Etat des lieux des droits de l’homme en République Démocratique du Congo.

(Paul Nsapu MUKULU)

Infatigable activiste des droits de l’homme en Afrique et au Congo. Il est le vice-président de la FIDH (Fédération Internationale des Droits de l’Homme), président de la ligue des électeurs du Congo.

17h00-18h40 : Débat

18h40-18h45 : Témoignage de Mme MONKASA

18h45-19h00 : Petite pause et mise en place pour la lecture du communiqué final

19h00-19h10 : Lecture du communiqué final (Ferdinand ILUNGA)

19h10-19h20 : Mot de clôture (Pdte de la CCE Mme Tshimini Mbuyi Séverine)

19h20-19h25 : Hymne national et communiqués (Mme Juliette Binyungu SG de la CCE)

19h25 Fin du Colloque