Pour sortir du creux intellectuel des certains, Mafa et LAMUKA, l’heure de changer de cap a sonné !

Plaidoyer pour un congrès de LAMUKA

Sortir du creux intellectuel des certains!

 

1. Le succès du candidat commun de l'opposition avant, pendant et après l’élection présidentielle congolaise du 30 Décembre 2018 a fait de Martin FAYULU Madidi (MAFA), l'homme politique le plus populaire de la RDC et de LAMUKA, le regroupement politique auquel s'identifie la majorité du peuple congolais qui aspire au changement véritable.

 

2. La gestion de cette consécration (de Mafa) et de cette reconnaissance (de LAMUKA) ainsi que la capitalisation de l'adhésion massive et spontanée de la population, nécessitent une concertation élargie à tous ceux qui, aujourd'hui, se reconnaissent en Soldat du peuple (Mafa) et en la plate-forme, LAMUKA, qui a brillamment porté et soutenu sa candidature à la présidentielle.

 

3. Pourquoi un congrès ? Pour une redéfinition des objectifs mais aussi et surtout, adapter les stratégies devant soutenir la revendication de la vérité des urnes, jusqu'à la reconquête du pouvoir confisqué par la fabrication des résultats.

 

4. Un congrès général et représentatif de ce que LAMUKA est devenu aujourd’hui apparaît désormais comme une réelle nécessité et une urgente priorité afin de permettre à la véritable Base reconstituée de s'exprimer, de participer à la redéfinition des nouvelles orientations de la coalition, de s’en imprégner et de s'en approprier pour l’avenir.

 

5. A l'issue du Congrès, LAMUKA sera un mouvement populaire dont les membres fidèles et loyaux seront présentés au public comme constituant l'unique et vraie opposition, porteuse des aspirations du peuple acquis au véritable changement.

 

6. Mafa et LAMUKA n'appartiennent plus aux pourparlers de Genève. Ils sont devenus un patrimoine commun des congolais assoiffés de la vérité et de la justice.

 

Jean-Marie Rusimbuka Ngoboka,

Spectateur engagé