Le traître n'est pas toujours celui dont on se méfie !

Faut-il ou pas aller aux élections sous la gouverne de la Kabilie ?

Faut-il ou pas aller aux élections le 23 décembre 2018 avec la Kabilie et Nangaa ?

 

Une émission de débat, « Immersion et discernement », animée par :
-
Kerwin Mayizo                   Samedi 29 septembre 2018, de 15h00 à 16h00
- Alain-Tito Mabiala            au Best Western Hôtel Porte Sud de Genève
- Trésor Mpudi                               
Archamps Technopôle

                                                                               route de Chosal, 74160 ARCHAMPS (France voisine)

 

Le régime nazi régnant sur le Congo, la Kabilie, s’est renforcé par l’application biaisée de l’Accord de la Saint-Sylvestre en semant d’ardentes querelles et d’éclatantes divisions dans les rangs de son opposition politique en y débauchant à souhait. C’est qu’il y comptait, depuis belle lurette, des complices très sûrs chargés de suivre, informer et fragiliser les avancées de ceux qui échafaudaient des stratégies de son renversement ou d’alternance démocratique. Même si la Kabilie a toujours plusieurs cartes dans sa manche, sa principale stratégie pour se maintenir au pouvoir, il est devenu difficile de ne pas s’en apercevoir, consiste à pousser l’opposition au boycott des élections ou de provoquer l’échec du processus électoral et d’en faire porter la responsabilité au camp adverse, à la société civile ou à la communauté internationale. A l’échéance du  8 août, date-limite du dépôt des candidatures à l'élection présidentielle, elle a été bien surprise par la vive et grande mobilisation de l’opposition pour s’aligner de manière significative et plus qu’effrayante dans la compétition.

 

Le décor complexe, désormais astucieusement planté de deux côtés, provoque des débats passionnés et en appelle à la grande finesse d’ingéniosité pour éviter des bévues irrémédiables dans cette phase d’épilogue final. Faut-il ou pas aller aux élections sous la gouverne d’une Kabilie qui se choisit ses adversaires, qui exclut les observateurs étrangers, qui ne transige pas sur le recours à la machine à tricher, qui maintient un fichier électoral faussé par plus de 16,6% d’électeurs fictifs, qui retient en prison des milliers de leaders d’opinion, qui continue à remplir les prisons et à assassiner ceux qu’elle soupçonne de moindre velléité oppositionnelle à son règne ? Au fur et à mesure que l’heure de vérité, la date du 23 décembre 2018, s’approche, la gageure, de plus en plus périlleuse à relever, consiste à répondre de manière convaincante à cette lancinante question : faut-il ou pas aller aux élections sous l’égide de la Kabilie ? Tel est aussi le thème du nouvel épisode de l’émission « Immersion et discernement » réalisé par IVP DEMAK, animé par Kerwin Mayizo, Alain-Tito Mabiala et Trésor Mpudi, agendé le samedi 29 septembre 2018, de 15h00 à 16h00, au Best Western Hôtel Porte Sud de Genève.

 

L’« Immersion et discernement » est une émission télévisée d’actualité produite par la Convention des Congolais de l’étranger, CCE en sigle. Son édition du 29 septembre 2018 sera présentée et animée par Kerwin Mayizo (France), avec le soutien performeur d’un bataillon de journalistes chevronnés, compétents et issus de divers horizons que sont MM. Alain-Tito Mabiala (Suisse) et M. Trésor Mpudi (Suisse). 

Prise d’images & Réalisation :    IVP DEMAK                                 

 

 

 Adresse du jour :

                            ARCHAMPS Technopôle                                                       

                            Route de Chosal, 74160 ARCHAMPS (France)                                  

 

  Contact : +41 78 879.95.31       &      +33 4 50 31 16 06