Lorsque la CCE répond aux calomnies des pseudos combattants sans arme !

Depuis ses très honorables assises fondatrices dans le majestueux cadre des Alpes suisses, à Charmey, la Convention des Congolais de l'Etranger, CCE en sigle, ne cesse d’initier et d’agir en leader fascinant de la mobilisation patriotique au sein de la diaspora congolaise. Par diverses actions, qu’elle pose depuis des lustres au prix des sacrifices quasi suicidaires de ses membres, la CCE s’illustre comme l’association faîtière la plus importante, la mieux structurée, la plus dynamique et la mieux représentée à travers les divers pays d’accueil. Elle est également la plus audible et la plus visible sur le terrain au sein de toute la diaspora congolaise. Comment des quidams aussi démunis, que s’en exhibe M. Tshiswa-Bantu, dont le statut de combattant se limite à la seule parade avec la simple tenue militaire, ne cessent de s’acharner à jeter des anathèmes et l'opprobre sur ce désormais immortel mouvement patriotique ?