Franc succès pour la promotion du MAGNIFESTE « ESILI » à Genève

Par sa Conférence publique du 29 septembre 2017, à Genève, laConvention des Congolais de l’Etranger (CCE) a permis à des centaines de Congolais venus de divers horizons de débattre sur les tenants et aboutissants du Manifeste « ESILI ». Un succès qui aurait pu être bien plus éclatant encore, inaugurer un immense élan d’adhésions et une appropriation inédite de l’initiative par la communauté et rester vivace dans les annales de la diaspora ; si les initiateurs et signataires du Manifeste eux-mêmes y avaient aussi mis un peu plus de leur. Hélas !

 

La séance a commencé par une bienveillante introduction du Directeur du Club suisse de la presse lui-même. Celui-ci a tenu à relever combien le Congo était une vraie merveille dont les Congolais eux-mêmes devraient être fiers d’un tel don naturel et déterminés à le défendre. En conséquence, il a été surpris et perplexe face à l’absence des conférenciers prévus pour animer la soirée et éclairer la lanterne du public convié par la CCE pour débattre des enjeux de l’heure.

 

En effet, pour mieux saisir la quintessence du Manifeste « ESILI », la CCE avait invité les initiateurs et cosignataires de ce précieux document afin qu’ils le présentent et l’expliquent eux-mêmes au grand public. L’affluence du jour était à la hauteur des préoccupations des Congolais ; car, le Congo est bien sous occupation et les occupants étrangers s’emparent des richesses pour afficher un luxe insolent ; en laissant le peuple congolais dans le dénuement.

 

D’une même et vive voix, les participants, à cette très opportune rencontre, ont lancé un appel à la mobilisation générale et un soutien inconditionnel aux acteurs, jugés crédibles, du Manifeste ; qui tend à se transformer en mobilisateur slogan : ESILI – KUAJIKI – KUNAISHA ...

 

Selon Maître Georges KAPIAMBA, les gouvernants actuels ont enfoncé le peuple dans une profonde crise par leur refus de respecter la loi même jusqu’à l’accord de la Saint Sylvestre. Il a ainsi invité tous les amis du peuple congolais à adhérer et à faire adhérer le plus grand nombre à l’élan pris en signant et en faisant signer le Manifeste « ESILI ».

 

Pour en faciliter la lecture par tous et booster une bonne collaboration inter-congolaise, en rapport avec l’impérieuse quête de la démocratie au Congo, le document a désormais été traduit dans les quatre langues nationales du pays : Kikongo – Lingala – Swahili – Tshiluba.

 

Le Manifeste « ESILI » est ainsi le vœu profondément exprimé par le peuple congolais, les partis politiques de l’opposition, la société civile et la diaspora pour avoir tout vu, tout suivi jusqu’au glissement anticonstitutionnel d’un an supplémentaire de pouvoir à un régime de prédation et de prévarication ; l’espoir étant de tenir les élections avant le 31 décembre 2017.

 

De manière solennelle et populaire à la fois, le Manifeste « ESILI » décrète la fin de ces manœuvres de l’intimidation des gens par la répression sanguinaire, des enlèvements, des tueries à grande échelle, la détérioration des conditions sociales et humanitaires, la paupérisation, le chômage de masses, le manque des soins médicaux, la dégradation du niveau de l’enseignement, des égards des salaires et enrichissement du clan Kabila…

 

 

Le Manifeste « ESILI » sonne la fin de la veulerie d’un peuple avili pour le réveiller et l’inciter à aspirer et à se battre lui-même pour une vie meilleure en sa propre patrie en mettant un terme à la dictature au profit de l’alternance au pouvoir, de la bonne gouvernance. Il est impératif d’écarter tous les flatteurs et jouisseurs impliqués, responsables de la souffrance des congolais.

 

Le Manifeste « ESILI » est l’outil à même de permettre, par les élections libres, crédibles et transparentes, le recouvrement de la dignité et la souveraineté du peuple congolais.

 

Message d’engagement

 

« Peuple congolais, réveillez-vous, bannissez la peur !

Prenez l’engagement personnel et adhérer au « Manifeste ESILI ».

Mobilisez-vous par milliers dans la rue d’une manière non violente.

  • Soyez conscients que le pays est mal géré.

  • Toutes les libertés sont confisquées.

  • C’est fini cette blague qui nous est imposée.

  • Les Congolais ne doivent plus rester esclaves des occupants !

  • Halte à l’insécurité, aux meurtres, au terrorisme d’Etat !

  • Stop à l’injustice, à la répression des contestateurs !

  • Réhabilitation des journalistes, activistes, militants politiques dans leurs droits !

  • Assez de paupériser le peuple au profit des courtisans et alliés du pouvoir sanguinaire !

 

Alors, faisons échec à Kabila qui règne par défi depuis l’assassinat de Laurent Désiré Kabila le 16 janvier 2001 à Kinshasa !

 

Le Service de Renseignement, de Sécurité, de la Police et l’Armée mettez-vous au service du peuple et non d’un individu et son clan ! Vous méritez mieux : un bon salaire, une bonne vie !

 

Alignez-vous derrière le peuple, votre peuple qui manifeste pour votre bonheur. Vos homologues sous d’autres cieux vivent dans les meilleures conditions ; alors que leurs pays ne possèdent pas les mêmes potentialités économiques que nous.

 

Rejoignez donc le peuple dans sa quête de libération ! Adhérez et soutenez toutes les actions de contestation de la souffrance des fils et filles de la République Démocratique du Congo ! Sachez qu’aucun autre peuple ne viendra nous libérer à notre place gratuitement.

 

Après ces cris de cœur de Maître Georges Kapiamba, Professeur André MBATA a, à son tour, invité ardemment les Congolais de la diaspora à observer et réfléchir sérieusement sur ce qui se passe en leur Mère-patrie au quotidien et à s’approprier le Manifeste « ESILI » comme issue.

 

Le Congo est notre maison commune, notre propriété. C’est le seul pays que nous possédons, la précieuse merveille que Dieu nous a donnée. Nous avons le devoir de le défendre pour le conserver, a-t-il lancé d’un ton empreint de vive émotion.

 

Lue emphase et solennité par le représentant de la CCE, M. Mike Kabongi, la Déclaration de Genève s’affirme comme un cri d’alarme et un stimulant à même de doper les Congolais d’ici et d’ailleurs pour affirmer et démontrer leur patriotisme en s’engageant en faveur de la libération de leur pays des usurpateurs inondant et prenant en otage, depuis des lustres, les institutions illégales et illégitimes du Congo. Le texte intégral de la Déclaration, sur le web-site de la CCE !

 

http://www.convention-congolais-etranger.ch/431583055

 

Chers compatriotes sœurs et frères congolais,

 

Levons nous et marchons comme un seul homme contre ce quidam de malheur, l’incarnation du mal congolais. ESILI, plus question de lui faire confiance. Il ne sera jamais la solution !

 

Il a roulé tous ceux qui lui ont permis le glissement illégal et l’odieuse prolongation. Jusqu’à ce jour, pas de calendrier électoral ; par contre on s’amuse avec des enrôlements frauduleux.

 

  • Prenons acte de l’article 64 et marchons avec détermination ! 

  • Nous mettre debout, dressons nos fronts est un impératif immédiat !

  • Oui debout pour reconstruire notre pays !

  • La nation ne doit pas périr.

  • Alors mettons-nous tous debout pour la sauver.

  • Prenons position en faveur de notre peuple !

 

Manifeste ESILI, c’est la promotion de la survie du peuple congolais !

 

Manifeste ESILI est une contribution au salut de notre Nation !

 

Tous, soulevons-nous pour une transition sans Kabila et tout son système !

 

Une transition qui sera dirigée par une équipe technique et honnête.

 

 

Quelle a été notre joie de voir les compatriotes venus des Etats Unis d’Amérique, de l’Afrique, de plusieurs pays d’Europe et de la RDC pour s’imprégner de l’esprit du Manifeste « ESILI » afin de l’utiliser au moment opportun !

 

 

Madame Séverine THIMINI Présidente de la Convention des Congolais de l’Etranger et toute son équipe ont présenté les remerciements à tous les participants en leur souhaitant bon retour et plein succès dans le processus de démocratisation de notre pays.

 

 

Commencée à 18h30, la conférence s’est terminée à minuit.

 

 

Fait à Genève, le samedi 29/09/2017

 

 

Anastasie Mutoka

Rapporteuse

 

 

Pour lire et SIGNER le MAGNIFESTE « ESILI », merci de cliquer sur ce lien :

 

http://www.manifesterdc.com/

 

 

 

 

Rappel :

 

 

 

 

Assemblée générale ordinaire

Samedi 14 octobre 2017 10H00  au Sleep Well  (Salle  Schuman)

rue du Damier / Dambordstraat 23 B - 1000Bruxelles

 

09h00 - 10h00 Accueil des participants

 

10h00 - 10h05 Mot de bienvenue

Mme Gisèle Malamba Mandaila, Responsable de la direction logistique de l’Assemblée


10h05 - 10h15 Discours d’introduction et d’orientation des travaux
Mme Séverine Mbuyi Tshimini, Présidente de la CCE

10h15 - 10h30 Election du Bureau de l’Assemblée

Un-e président-e, un-e secrétaire chargé-e du procès-verbal et deux assesseurs

 

10h30 - 10h45 Adoption de l’ordre du jour

 

10h45 - 11h15adoption du compte rendu de l’A.G d’Amnéville (2016), France Mme JulietteBinyungu Malekera, Secrétaire générale de la CCE 

 

11h15 - 12h00 Suivi et état des résolutions d'Amnéville (AG 2016)

M. Lwakale Mubengay Bafwa, Secrétaire général adjoint de la CCE

 

12h00 - 13h45Pause-déjeuner 

 

13h45 - 15h45Revisiter l’idéologie, la structure et le fonctionnement de la CCE

Interventions libres : observations, propositions etc…

 

15h45 - 16h30Présentation et adoption des Motions

MM. Ackys Kituba, M. Mike Justin Kabongi et Lwakale Mubengay Bafwa

 

16h30 - 17h30 Mise en application des motions adoptées

 

17h30 - 18h30Présentation et adoption des projets concrets, réalisables

MM. Jeff Kashama Lusamba, Albert Cirimwami Malekera, Bob Caïembe, M. Mike Justin Kabongietc…

 

18h30 - 19h00 Perspectives et nouvelle feuille de route de la CCE

Mme Séverine Mbuyi Tshimini, Présidente de la CCE

 

19h00 - 19h30 Rapports et états financiers

Mme Arsène Machu, Trésorière générale de la CCE

 

19h30 - 19h45 Mot de clôture des travaux et remerciements
Mme Séverine Mbuyi Tshimini

 

20h00 - 00h00 Dîner aux menus congolais et soirée récréative

 

Merci de prévoir vingt-cinq euros (€ 25.-) pour la participation au repas et pause-café !

 

---------------- ----------------