Observations et questionnements selon les échanges

COMPTE RENDU REUNION DE TRAVAIL CEFOCK – CCE

 

Participants : vous trouverez en annexe la liste de participants à cette réunion.

Objet : Échange entre CEFOCK et CCE pour construire un partenariat

 

Sur demande de la présidente de la Convention des Congolais de l’Étranger (CCE), dans sa lettre du 23 décembre 2015, le Collectif de Élus Français Originaires du Congo Kinshasa (CEFOCK), représenté par son Comité Directeur, a reçu en France, les délégations de cette convention venues de la Suisse et de la Belgique pour dessiner les contours d’une éventuelle construction d’un partenariat entre associations afin de mobiliser la diaspora congolaise de l’Europe à la cause de la RD Congo.

Après salutations d’usage et présentation des projets de deux organisations associatives, la parole a été donnée aux participants à cette réunion pour un échange sur la situation de la diaspora congolaise en Europe. Voici ci-dessous les observations et questionnements de ces échanges :

  • Absence d’une véritable organisation de la diaspora congolaise en Europe qui puisse peser sur certaines décisions prises par les instances internationales en direction du Congo ;

  • Comment mobiliser cette diaspora ? Telle est la question que la CCE se pose ;

  • Volonté de la CEE d’installer les antennes de son organisation dans toutes les grandes villes européennes ;

  • Adoption par la CCE d’une démarche volontariste pour sensibiliser les corporations afin d’atteindre les Congolais de la diaspora pour les responsabiliser sur leur devenir existentiel ;

  • Se battre d’abord pour se faire une place dans la société d’adoption au lieu de vivre d’une manière tangente entre deux pays sans appartenir à aucun ;

  • Quel pourrait être l’apport de la diaspora aux débats politiques qui pourraient être organisés au Congo autour du dialogue national ou de l’organisation des élections ;

  • Faire en sorte qu’il y ait, au sein de la diaspora, des intellectuels engagés pour leur capacité à être force de propositions au service du pays ;

  • S’inspirer du travail du CEFOCK pour relancer la dynamique associative de la CCE ;

  • Être élu local n’est pas un métier en soi ; être élu : c’est respecter les engagements et répondre aux attentes des citoyens ;

  • S’engager d’une manière désintéressée, sans aucune posture, pour servir l’intérêt commun ;

  • Faire un travail de pédagogie, auprès de nos concitoyens, pour donner un sens profond à un engagement associatif ;

  • Faire valoir les symboles et éviter le culte de la personnalité ;

  • Faire intervenir la discipline et la rigueur dans tout travail en équipe ;

Les échanges entre le CEFOCK et la CEE, au sujet du rassemblement de la diaspora et la manière de s’y prendre, se sont révélés intéressants. Le Comité Directeur du CEFOCK a pris acte de ces échanges. Il n’a pas souhaité se prononcer, séance tenante, sur un engagement quelconque du collectif. Il va consulter sa base à ce sujet et rendra sa décision dans un délai relativement court.

Commencée à 15h15', la réunion s’est terminée à 17h15' à la grande satisfaction de tous les participants.